Nounous en recherche

Ligne_metro Ligne_metro_2 Alexandre Dumas
Auxiliaire Parentale

Ligne_metro Ligne_metro_3 Anatole France
Auxiliaire Parentale

Ligne_metro Ligne_metro_2 Alexandre Dumas
Auxiliaire Parentale

Ligne_metro Ligne_metro_2 Alexandre Dumas
Auxiliaire Parentale

Ligne_metro Ligne_metro_4 Alésia
Auxiliaire Parentale

Ligne_metro Ligne_metro_6 Glacière
Auxiliaire Parentale

Ligne_metro Ligne_metro_1 Bastille
Auxiliaire Parentale

Ligne_metro Ligne_metro_8 Balard
Auxiliaire Parentale


Trouvez d'autres nounous...

Familles en recherche

Ligne_metro Ligne_metro_1 Bastille
Famille Cherche Famille

Ligne_metro Ligne_metro_11 Mairie des Lilas
Famille Cherche Nounou

Ligne_metro Ligne_metro_6 Cambronne
Famille Cherche Nounou

Ligne_metro Ligne_metro_13 Brochant
Famille Cherche Famille

Ligne_metro Ligne_metro_3 Pereire
Famille Cherche Famille

Ligne_metro Ligne_metro_2 Alexandre Dumas
Famille Cherche Famille

Ligne_metro Ligne_metro_7 Censier - Daubenton
Famille Cherche Nounou

Ligne_metro Ligne_metro_4 Gare de l'Est
Famille Cherche Nounou


Nounous, trouvez
d'autres familles!


Parents, trouvez une seconde
famille pour organiser votre
garde partagée!

Les conseils de Nounou-Paris.fr aux nounous

  • La rédaction
    de votre CV
  • L'entretien
    avec la famille
  • Le contrat
    de travail
  • Le contrat
    de confiance


Les parents recherchent quelqu'un en qui avoir confiance pour leur laisser leur enfant toute la journée.
Il est donc important de leur donner une bonne image dès la lecture de votre CV.

1. Parcours (formation, expérience) :
Vous n'avez peut-être ni diplôme, ni expérience. Ce n'est pas grave! On peut aussi bien décider de laisser son enfant à une jeune fille qui débute, parce qu'elle est pleine d'enthousiasme, d'envies et d'idées qu'à une personne avec de l'expérience parce que c'est plus rassurant. L'important, c'est le feeling entre les parents et la nounou. Alors si votre CV n'est pas très rempli, il va falloir insister sur vos atouts.

Renseignez:

  • Le dernier diplôme obtenu, même si il n'a pas de rapport avec le métier de nounou.
  • Les langues que vous maîtrisez si vous en parlez d'autres que le français. Cela peut être un vrai plus pour les familles désireuses de familiariser leur bébé avec une langue étrangère.
  • Vos loisirs, vos passions, cela montre votre ouverture d'esprit, et selon, cela peut aussi intéresser les parents que vous initiez les enfants à ce que vous aimez (évitons l'escalade et le saut à l'élastique quand même!!). Par exemple, peut-être aimez-vous cuisiner, lire, dessiner, peindre, danser, écouter de la musique… Réfléchissez à tout ce que vous êtes en mesure d'apprendre à un enfant, pour l'éveiller au monde qui l'entoure. Vous verrez que vous réussirez à faire oublier que vous n'avez pas d'expérience.

Et puis, vous avez peut-être déjà fait du baby-sitting, vous vous êtes occupée de vos cousins, des enfants de vos amies, ou vous avez peut-être vous-même déjà des enfants. Tout cela compte, n'oubliez pas d'en parler.
Un conseil : soyez honnête, n'essayez pas de mentir, cela finira toujours par se voir. Et une famille préfèrera toujours la candidature imparfaite d'une nounou franche et honnête que le CV d'une nounou qui en rajoute et qui ment sur son expérience.

2. Texte de votre CV
Il est important de le soigner, c'est l'image que vous allez donner de vous. N'y passez pas trois jours mais soyez claire, évitez les fautes d'orthographe et faites vous relire par quelqu'un d'autre pour vous assurer de sa qualité.
Essayez de valoriser par un texte simple et pas trop long, votre candidature.
Qu'est-ce qui fait la différence entre vous et une autre nounou?
Qu'est-ce qui vous plait dans ce métier?
Quelques mots qui donnent envie de vous rencontrer!

Profitez-en également pour préciser des points importants (si vous avez des contraintes horaires, si vous souhaitez garder votre propre enfant,…).

1. La préparation
Vous avez été appelée par une famille pour un entretien, bravo!
Il faut maintenant la convaincre de vous choisir.
Comment faire?

Gardez constamment en tête que la famille que vous avez en face de vous est prête à vous confier ce qu'elle a de plus cher au monde. Elle ne vous connaît pas, et en moins d'une heure, elle va décider si c'est à vous qu'elle va confier cette mission.
Le problème, c'est que chaque famille va avoir des critères de choix différents pour son enfant. Alors, un conseil : soyez naturelle et honnête.
La famille aura certainement préparé un petit questionnaire. Essayez de vous y préparer :
• si vous avez de l'expérience, on vous demandera certainement ce que vous faisiez avec les enfants de votre (vos) précédent(s) employeurs. Le rythme des repas, des sorties, les jeux. Est-ce que vous faites à manger, si oui, quoi.
• Quelles sont vos motivations, pourquoi ce métier?
• Que faites vous en cas de fièvre, de problème...
• Comment donnez-vous le bain?
• Comment vous occupez-vous de deux enfants en bas âge en même temps…
On va certainement aussi vous demander de vous occupez un peu du bébé : le changer, lui donner à manger, jouer avec lui pendant l'entretien. Faites attention à tout bien gérer en même temps. Occupez-vous du bébé mais n'oubliez pas de répondre aux questions et inversement. On ne doit pas vous sentir paniquée ou débordée par les événements.

2. Après l'entretien
A la suite de cet entretien, la famille vous rappellera pour vous donner sa réponse. Laissez-lui le temps de reprendre contact avec vous. Peut-être doit-elle rencontrer d'autres Nounous avant de se décider. Mais n'hésitez pas à la relancer si passée une semaine vous n'avez pas de nouvelles. Vous serez également amenée, dans le cadre d'une garde partagée, à rencontrer la deuxième famille si vous ne les avez pas vues ensemble lors de l'entretien.

Si vous n'êtes pas choisie, ne vous découragez pas. Vous ne correspondiez pas à ce que cette famille cherchait. Les raisons peuvent être multiples. Peut-être pourrez-vous demander à la famille de vous expliquer leur choix? Cela vous aidera pour vos futurs entretiens. Vous devez également savoir qu'on ne peut pas vous écarter en raison de vos origines, votre religion, votre sexe…

Si vous êtes sélectionnée, assurez-vous d'avoir envie de travailler avec cette famille. Peut-être n'aurez-vous pas le choix et serez-vous ravie d'avoir décroché ce poste? Tant mieux! Si par chance, vous pouvez vous aussi faire une sélection entre plusieurs familles, prenez le temps de bien réfléchir. Le lieu de travail, le nombre et l'âge des enfants, les horaires et le salaire proposé sont des critères objectifs indispensables. Mais demandez-vous également avec quelle famille vous pensez être le plus en phase. C'est votre bien-être au quotidien qui compte également. Si vous ne vous entendez pas, vos conditions de travail peuvent vite devenir difficiles.

1. La Convention Collective
Tout d'abord, vous devez savoir que les rapports entre les employeurs particuliers et les salariés sont régis par la Convention Collective des Employés de Maison qui doit être tenue à votre disposition. Vous y retrouverez toutes les informations sur vos droits et devoirs : les horaires légaux, les vacances, la démission, le licenciement… N'hésitez pas à la consulter pour toute question. Quel que soit le sujet, votre employeur doit respecter scrupuleusement ce qui est écrit dans la Convention Collective.

2. Le contenu de votre contrat de travail
Vous devez absolument avoir un contrat de travail. C'est lui qui vous donne des droits et vous protège en cas de litige.
Grâce à ce contrat de travail et au salaire qu'on vous versera en conséquence, vous serez couverte par la Sécurité Sociale, vous cotiserez pour votre retraite et vous serez indemnisée en cas de licenciement. Dans le cas contraire, vous ne pourrez prétendre à aucun de ces droits.
De plus, votre employeur est passible de poursuites si jamais il vous propose un travail non déclaré.

Vous devez bien lire le contrat que l'on vous propose. N'hésitez pas à poser des questions si des points ne vous paraissent pas clairs ou contraires à ce que la famille vous dit oralement.
Si besoin, demandez conseil à la DDTEFP (Direction Départementale du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle)

En particulier, soyez attentive sur le type de contrat.
La famille doit vous proposer un Contrat à Durée Indéterminée (CDI). Les cas pour lesquels est autorisé le recours au CDD (Contrat à Durée Déterminée) sont strictement encadrés par la loi et sont prévus par le code du travail.
Une période d'essai d'une durée maximum de 1 mois est prévue au contrat, pendant laquelle vous pouvez reprendre votre liberté, et ce sans préavis. Cette période d'essai peut être renouvelée une fois sous conditions aussi bien par la famille que par vous. La période d'essai doit permettre à chacune des deux parties de vérifier qu'elles pourront bien travailler ensemble.

La mission
Définissez avec la famille le contenu et la forme de votre accord à propos du nombre d'enfants à garder, des horaires, des tâches à accomplir, du lieu de travail, du salaire, des congés, des heures supplémentaires. Vous n'êtes pas obligée d'accepter des tâches qui ne sont pas en rapport avec les enfants. Laver le linge des enfants et le repasser oui, le linge de toute la famille non. A moins que l'on ne vous propose une contrepartie financière ou autre que vous définirez alors ensemble. Quoiqu'il arrive, l'ensemble des tâches qui vous sont attribuées et qui ne relèvent pas du métier tel que défini dans la Convention Collective doit figurer dans le contrat.

Les horaires
Légalement, vous ne devez pas travailler plus de 50 heures par semaine.
De plus, toutes les heures ne sont pas rémunérées de la même manière :
- les 40 premières heures = heures payées au taux normal
- de la 41e à la 48e heure = heures supplémentaires majorées à 25%
- de la 49e heure à la 50e heure = heures supplémentaires majorées à 50%

Dans le cadre d'une garde simple uniquement, votre employer pourra déterminer contractuellement des heures de présence responsable qui sont des heures où vous pouvez utiliser votre temps libre (pendant la sieste du bébé par exemple) comme vous le souhaitez tout en restant prête à intervenir si nécessaire. En contrepartie, vous serez payée moins cher pendant ces heures là (2/3 d'une heure de travail normale).

Le salaire
Le salaire applicable est le taux horaire brut de niveau 2 de la Convention Collective (6,80€ au 1er juillet 2009). Votre employeur ne peut pas vous payer moins que ce montant brut. C'est celui qui figurera également sur votre bulletin de salaire qui doit vous être remis chaque mois (soit par votre employeur directement, soit par l'intermédiaire de Pajemploi).
Outre le salaire, votre employeur doit vous rembourser la moitié de vos frais de transports en commun si vous les utilisez pour venir travailler. Dans ce cas, vous devrez lui fournir un justificatif.
Il peut vous indemniser des frais de repas mais rien ne l'y oblige.

Les congés
Vous acquérez 2,5 jours ouvrables par mois de travail et ce, quel que soit votre horaire de travail. Les jours de congés sont cumulés du 1er juin au 31 mai de l'année suivante. Vous ne pouvez prétendre à aucun congé la première année de travail.
Cependant, vous pourrez en prendre par anticipation, avec accord de votre employeur. Une autre possibilité qui s'offre à vous est de demander à transformer vos heures supplémentaires en jours de repos.

1. La période d'adaptation
L'enfant dont vous avez maintenant la responsabilité va probablement avoir besoin d'une période d'adaptation pour passer en douceur des bras de sa maman aux vôtres.
Cette période va aussi permettre à la famille et à vous de prendre ses marques.

Avec votre environnement
Vous allez découvrir votre lieu de travail, vous familiariser avec l'appartement ou la maison de votre employeur. Si vous n'habitez pas le quartier, vous allez aussi faire le tour des endroits où vous serez susceptibles de promener les enfants. Peut-être la famille pourra vous indiquer ses habitudes. Mais vous pourrez aussi vous-même découvrir des parcs qui auront votre préférence ou même des lieux de rencontres avec d'autres enfants où la famille vous autorisera peut-être d'aller (Ex : IRAEC). Et vous serez bien sûr amenée à croiser d'autres nounous qui vous donneront certainement des idées pour de nouvelles ballades.

Avec l'enfant
Selon son âge au moment où vous commencerez la garde et la relation plus ou moins fusionnelle qu'il aura eu jusque là avec ses parents, il faudra un temps d'adaptation plus ou moins long. Mais les enfants, en règles générales, s'adaptent très bien aux changements, pour peu qu'on leur ait expliqué avant.
Si cela est possible, le mieux est de profiter de la première semaine de garde pour commencer en douceur. Un exemple de déroulement de la période d'adaptation :
Jour1 = 2-3 heures avec la maman, qui en profitera ainsi pour vous expliquer l'organisation de la maison
Jour 2 = une demi journée seul
Jour 3 = une demi journée avec le repas du midi
Jour 4 = selon l'enfant, on peut refaire une demi journée ou passer en journée complète
Jour 5 = journée complète
Ce programme est bien sûr purement indicatif et dépendra à la fois du caractère de l'enfant, du comportement des parents et aussi des contraintes de temps qui feront que la période d'adaptation pourra être très réduite ou inexistante.

Avec la famille
C'est certainement la partie de l'adaptation la plus délicate. Les parents vous confient leur enfant. Ils ont besoin d'être rassurés sur la façon dont vous allez vous en occuper.
De ce fait, pendant une certaine période, vous allez certainement vous sentir observée, questionnée, parfois "épiée". Ne vous remettez pas forcément en question, laissez passer un peu de temps, que la famille se détende et apprenne à vous faire confiance. N'hésitez pas cependant à leur parler si vous sentez un malaise. Il est important de démarrer une relation sur de bonnes bases. Si les fondations ne sont pas solides, il arrivera un moment où les reproches finiront par ressortir. La confiance se gagne, petit à petit, et si elle est bien installée, les choses peuvent alors se dérouler à merveille.
De votre côté, vous devez gagner cette confiance. Mais si vous vous occupez bien des enfants, si vous êtes honnête, les choses se feront toutes seules.